L’art de la persuasion est complexe, vous le savez déjà.

Mais comme dans toute chose, vous pouvez arriver à de bons résultats très rapidement, si vous prenez certains « raccourcis »…

C’est le cas des 4 qualités dont je veux vous parler ici et qui vous aideront à être persuasif/ve. Je ne dis pas que ce sont des « raccourcis » faciles à prendre. Elles vous demanderont un peu de temps. Mais en termes d’efficacité, vous ne pouvez pas avoir mieux.

Elles représentent des ressorts majeurs de la persuasion, des mécanismes universels de la psychologie humaine. Misez là-dessus et vous irez droit au but.

Travaillez à renforcer ces qualités en vous-même et votre pouvoir de persuasion augmentera automatiquement !

Les 4 qualités à travailler au quotidien
si vous voulez être persuasif(e) :

Techniques de persuasion- être persuasif

1. L’AUTORITE

Un interlocuteur aura tendance à vous donner raison s’il vous perçoit comme un expert en la matière, ou en tout cas comme une autorité compétente. Quel que soit le sujet concerné, travaillez votre crédibilité, votre autorité en la matière, montrez (sans arrogance) que vous savez exactement de quoi vous parlez.

2. LA SYMPATHIE

La capacité à inspirer la sympathie ne dépend pas seulement de votre charme naturel, de votre charisme. Cela se travaille : essayez de vous intéresser le plus possible aux autres, de vous montrer agréable, généreux dans la mesure du possible, de prouver que vous êtes un ami fiable ou en tout cas quelqu’un sur qui l’on peut compter en toute circonstance. Tous ces éléments inspirent la sympathie.

3. LA RECIPROCITE

Essayez de créer des liens de réciprocité avec les autres. Comment ? En rendant service aux autres. Ce n’est pas une qualité en soi, mais une habitude que vous devez cultiver. Le fait de rendre service crée des rapports de réciprocité. Plus vous rendez service et plus les autres auront tendance à vous renvoyer l’ascenseur.

Parfois, vous renvoyer l’ascenseur consiste simplement à vous donner raison dans une discussion, ce qui peut s’avérer très précieux pour vous dans une négociation, par exemple. Rappelez-vous, le sentiment de réciprocité influence toujours le jugement d’une personne.

4. LA COHERENCE

Assurez-vous que l’idée ou l’action que vous proposez à votre interlocuteur est en accord avec ses valeurs et ses principes. Si vous demandez quelque chose qui n’est absolument pas cohérent avec ses actions précédentes ou avec sa vision de la vie, vous allez à la catastrophe. Pour être persuasif, cherchez donc la cohérence.

Il s’agit tout d’abord de ne pas provoquer chez cette personne un conflit intérieur. Mais il s’agit aussi de lui montrer que vous partagez les mêmes valeurs, ce qui aura un effet rassurant et encourageant.

Olivier

 

Vous aimerez aussi :