confiance en vous

Avoir confiance en vous est un ingrédient majeur pour la réussite, ce n’est plus un secret pour personne.

Mais que veut dire réellement être confiant(e) ?
Et comment savoir si on l’est suffisamment ?

Tout d’abord, il faut préciser que selon les psychologues, « confiance en soi » et « estime de soi » sont deux notions distinctes. Vous pouvez avoir un bon niveau général d’estime (qui est liée à vos valeurs, à votre identité, à votre respect de soi) mais ne pas du tout croire en vos capacités personnelles, donc ne pas être confiant (sur le plan professionnel par exemple).

Ensuite, il faut se rappeler que la confiance en soi est relative. Pour un enfant, être confiant consiste peut-être à pouvoir réciter un poème devant les membres de sa famille, alors que pour un responsable commercial, cela implique de défendre avec aisance un rapport annuel devant une commission d’évaluation par exemple.

C’est toujours utile de réévaluer son niveau de confiance et je vous propose quelques questions qui peuvent vous aider dans ce sens. Il ne s’agit pas de poser des « diagnostics » mais simplement de vous aider à prendre du recul sur vous-même en vous posant quelques questions.

Essayez de répondre simplement par OUI ou par NON :

  • Cela vous arrive-t-il souvent d’être incapable de prendre une décision tout(e) seul(e) et d’avoir besoin de demander constamment l’avis d’un collègue, d’un ami, de votre partenaire ou de toute autre personne qui pourrait vous aider à vous décider ?
  • Vous sentez-vous menacé(e)  lorsque vos repères sociaux ou professionnels changent, lorsque vous n’êtes plus dans le contexte qui vous est familier ?
  • Pendant une réunion professionnelle, vous contentez-vous généralement d’être assis(e)  et d’écouter les autres parler ?
  • Trouvez-vous difficile de prendre l’initiative d’aller rapporter à votre supérieur un problème ou encore de lui soumettre une idée que vous venez d’avoir ?
  • Êtes-vous mal à l’aise quand vous vous retrouvez au milieu d’un groupe de personnes inconnues ?
  • Vous est-il difficile de prendre la parole en public ?
  • Ce que les autres pensent de vous est-il important à vos yeux ?
  • Évitez-vous généralement de prendre des risques ?
  • Êtes-vous globalement mécontent(e)  de votre apparence physique ?

Si vous répondez par OUI à la plupart de ces questions, cela semble indiquer que votre niveau de confiance en vous est plutôt bas.

Voici une deuxième série de questions :

  • Avez-vous de belles réussites derrière vous ?
  • Dans une réunion, une soirée ou un événement, êtes-vous généralement celui (celle) qui brise la glace et qui va vers les autres ?
  • Êtes-vous globalement une personne heureuse ?
  • Estimez-vous que votre entourage vous respecte suffisamment ?
  • Êtes-vous satisfait(e) de votre parcours professionnel ?
  • Êtes-vous satisfait(e)  de vos compétences ?
  • Diriez-vous que vous contrôlez parfaitement votre vie ?
  • Si vous devez vous projeter dans l’avenir, vous imaginez-vous plus heureux(euse) et ayant plus de réussite d’ici 5 ans ?

Si vous avez répondu par NON à la plupart de ces questions, c’est également un indice que votre niveau de confiance est relativement bas.

Mais rassurez-vous, cela peut changer. Encore une fois, ce n’est pas un verdict définitif, ni un jugement d’ailleurs.

N’oubliez pas que la confiance en vous varie énormément selon l’âge, la situation personnelle, les efforts que vous faites pour travailler sur vous. Rien n’est définitif. Si ces questions vous font réfléchir, vous pourriez en profiter peut-être pour faire le point sur certains aspects de votre vie et booster votre confiance.

Olivier

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer