comment attirer l'attentionQuand vous vous apprêtez à prendre la parole devant un auditoire, comment faites-vous pour attirer son attention ? Est-ce que vous criez « Attention, j’aimerais avoir toute votre attention » ?

Ou encore est-ce que vous vous raclez la gorge en espérant que les regards se fixent sur vous spontanément et que les gens veuillent bien vous écouter ?

Lorsque vous voulez vous adresser à un public, vous n’êtes pas automatiquement au centre de l’attention. Cette attention, il vous faut l’attirer. Et même lorsque les yeux se tournent vers vous, cela ne veut pas dire que vous garderez cette attention plus de quelques secondes.

Parfois, lorsque vous regardez autour de vous lors d’une conférence par exemple, certains piquent du nez, d’autres font semblant d’écouter alors que leur esprit est à des milliers de kilomètres.

Vous devez être absolument sûr(e) de capter et garder toute l’attention du public présent, c’est le premier pas indispensable pour les convaincre.

Pour cela, il y a un secret très simple. Ce secret est connu de tous ceux qui savent monopoliser l’attention. Il peut se résumer en une règle simple :

SOYEZ L’ÉLÉMENT LE PLUS INTÉRESSANT DE LA PIÈCE !

Ce qui amène souvent le public à « décrocher », ce n’est pas tant le discours, mais le fait que la personne de l’orateur n’est pas assez captivante : l’orateur ne bouge pas, utilise le même ton de voix, sans variation du début à la fin. En un mot, il est monotone et… pas intéressant.

Entraînez-vous donc à être un orateur imprévisible. En fait, plus vous surprenez votre public, plus vous empêchez l’ennui, et moins vous perdez son attention.

Voici 8 astuces d’orateurs professionnels pour vous assurer de capter entièrement l’attention :

1. Marchez et bougez constamment

Déplacez-vous. Apprenez bien votre sujet afin de pouvoir parler librement, tout en marchant. Ne restez pas sur le podium tout le temps. éloignez-vous de la tribune et marchez même dans la salle de temps à autre. Vos déplacements surprennent, et il n’y a que très peu de gens qui détourneront leur attention alors qu’ils sont en train de suivre vos mouvements.

2. Essayez d’établir un contact visuel

L’idéal c’est d’établir un contact visuel individuel avec chacune des personnes de l’auditoire, une par une. Rien ne retient davantage l’attention d’une personne sur vous que le fait de vous adresser à elle directement.

3. Utilisez l’humour – de préférence au moment le plus inattendu

Raconter des blagues est déjà une bonne chose mais cela reste un peu risqué. Vérifiez bien que vos blagues sont adaptées à votre auditoire. La meilleure méthode est d’utiliser l’humour de manière spontanée : saisissez la bonne occasion au cours de votre présentation, en vous accrochant à une petite idée pour faire diversion et faire rire votre auditoire.

4. Variez l’intonation de votre voix

Variez le volume et le rythme de votre voix. N’ayez pas peur de faire des pauses. Diversifiez votre style oratoire en permanence pour éviter que votre public ne s’y habitue. C’est le meilleur moyen de vous assurer qu’il ne décroche pas.

5. Soyez interactif, si vous le pouvez

Si le sujet de votre discours ainsi que votre style s’y prêtent, laissez le public participer à votre présentation. Poser des questions à quelqu’un dans l’auditoire est un bon début. Choisissez une personne dans l’auditoire et posez-lui une question simple, à laquelle elle pourra répondre sans difficulté. Cela amène les autres dans la salle à penser que vous pourrez à tout moment vous adresser à eux aussi.

6. Utilisez des supports visuels

Si le sujet s’y prête, faites appel à des supports visuels. Si les personnes qui vous écoutent sont amenées à déplacer leurs regards pour suivre les illustrations visuelles de votre discours, cela retiendra mieux leur attention.

7. Soyez audacieux(euse), n’ayez pas peur de vous exposer à la controverse

Osez introduire quelques éléments surprenants dans votre discours. Respectez les opinions de votre public, mais n’ayez pas peur de bousculer les idées reçues ou d’intriguer vos auditeurs. Parfois, rien qu’une phrase prononcée en argot ou de façon inattendue fera soulever un sourcil.

8. Par-dessus tout, soyez détendu(e) !

Souriez à votre auditoire et faites leur comprendre que vous appréciez leur compagnie. Faites-leur ressentir que vous êtes en train de passer un agréable moment avec eux. Trouvez des façons de rendre la présentation amusante et intéressante pour vous-même. Si vous y trouvez du plaisir, ce sera également amusant et intéressant pour votre auditoire.

Un orateur exceptionnel que je connais utilise parfaitement le principe de l’humour pour garder son public toujours en phase avec lui. S’il prononce mal un mot ou si problème quelconque interrompt le cours de son discours, il fait appel à l’autodérision. Par exemple, pendant un de ses discours, une annonce officielle a été diffusée par le système de sonorisation de la salle. Au lieu de se laisser perturber, il a lancé : « Ils essayent probablement de me dire que je deviens ennuyeux. » Le rire qu’il a provoqué a réveillé tout le monde et a relancé son discours.

Olivier