estime de soi et confiance en soi

 

« La confiance en soi, c’est très important dans la vie » – on entend cela chaque jour.
Au moins aussi souvent que « il faut consolider l’estime de soi ».

Mais savez-vous qu’entre ces deux notions il existe une différence de taille ?

Et savez-vous quelle est leur importance pour votre réussite ?

Que signifient « estime de soi » et « confiance en soi » ?

Les définitions sont nombreuses. Voici celle que je préfère, en ce qui concerne l’estime de soi :

« C’est l’aptitude d’éprouver un sentiment favorable à son endroit, lequel naît de la bonne opinion que la personne a d’elle-même et de la valeur qu’elle se donne. » (Fourgeyrollas, Cloutier, Bergeron, 1998).

En d’autre mots, c’est une opinion favorable (ou non) que nous nous forgeons de nous-mêmes.

L’estime de soi naît d’une comparaison entre l’image d’un « soi idéal » (ce que vous souhaiteriez être idéalement) et ce que vous êtes (plus exactement, ce que vous percevez de vous-même). Cela couvre tous les domaines : l’aspect physique, le statut social, professionnel, l’intellect, la vie affective, etc.

L’estime de soi représente la « valeur » que vous vous accordez, l’appréciation globale. Elle va main dans la main avec le respect de soi. C’est la mesure de votre « amour » pour vous même. Elle est liée à une représentation de valeurs. Elle est liée aussi à votre passé et aux images que l’on vous a inculquées.

 

estime de soi et confiance en soi

 

La confiance en soi, d’un autre côté, représente la confiance que vous avez en votre potentiel, en vos capacités.

La confiance est basée donc sur des « croyances » que vous avez sur vous-même. Elle représente votre capacité à croire que vous êtes ou non capable d’accomplir certaines choses.
Elle est liée à vos actions, à vos capacités, à vos talents.

Il est important de comprendre la différence entre les deux, car estime de soi et confiance en soi entretiennent des rapports complexes.

Faites la différence entre ces deux notions

L’estime de soi est le reflet de « ce que vous pensez de vous-même », alors que la confiance est le reflet de « votre capacité à faire des choses ».

Vous pouvez par exemple avoir une grande confiance en vous, en votre capacité d’agir, mais souffrir néanmoins d’une mauvaise estime de soi (à cause d’une image idéalisée et complètement utopique de ce que vous devriez être, par exemple).

Vous pouvez être quelqu’un de très productif (grâce à votre confiance en vous), mais en même temps être excessivement dur(e) avec vous-même et avec les autres (mauvaise estime de soi).

Vous pourriez, à l’inverse, avoir une bon niveau « d’estime de soi », mais une confiance en vous défaillante. Dans ce cas, votre productivité, votre dynamisme et vos accomplissements pourraient laisser à désirer, parce que vous ne croyez pas en votre capacité à accomplir des choses. En revanche, vous auriez tendance à être sympathique et agréable avec les autres, puisque vous l’êtes déjà avec vous même (le respect de soi mène au respect des autres, l’amour de soi mène à l’amour des autres).

Estime de soi et confiance en soi sont comme deux sœurs, mi-rivales, mi-complices.

Certaines personnes souffrent à la fois d’une mauvaise « estime de soi » et d’un niveau de « confiance en soi » très bas. Nul besoin de préciser que c’est le cas de figure le plus difficile à vivre…

Non seulement ces personnes ne se respectent pas, ne s’aiment pas suffisamment (et n’arrivent donc pas non plus à aimer et à respecter le autres), mais en plus elles ne sont pas non plus productives, elles n’atteignent pas facilement leurs objectifs et leurs chances de réussite sont généralement basses.

Estime de soi et confiance en soi : à quoi est donc liée votre réussite ?

Estime de soi et confiance en soi sont toutes les deux impliquées dans votre réussite, de manières différentes. Vous devez travailler ces deux aspects de votre être, en étant conscient(e) de leurs spécificités.

  • Pour améliorer l’estime de soi, gardez en tête qu’elle est liée à des valeurs, à des images, à des représentations que vous vous faites de vous-même et d’un soi idéal. Posez-vous la question sur « ce que vous pensez devoir être dans la vie » : est-ce vraiment ce que vous voulez être ? Ces images ne sont-elles pas exagérées ou fausses? Ou inculquées par d’autres ?

Réfléchissez également à votre façon de vous voir, de vous estimer : méritez-vous vraiment aussi peu de respect ? D’où vient cette mauvaise image que vous avez de vous-même ? (parfois, un travail approfondi fera remonter des mécanismes enfouis dans votre passé…)

  • Pour améliorer votre confiance en vous, vous devrez agir sur vos compétences, sur vos capacités actuelles. C’est un « levier » qui semble plus facile (en tout cas plus facile que de déterrer le passé…) mais il est aussi complexe.

C’est simple : si vous voulez que votre confiance en vous augmente, augmentez vos capacités (intellectuelles, manuelles, etc.). Apprenez quelque chose qui vous soit utile (pourquoi pas quelque chose de complètement nouveau), perfectionnez-vous dans un domaine qui vous tient à cœur, passez un cap dans une discipline, dans un sport, etc. Prenez conscience du progrès que vous avez accompli (même s’il ne s’agit que d’une leçon de guitare !) et félicitez-vous.

Travaillez constamment à vous améliorer, même par des petites choses. Votre confiance en vous augmentera progressivement et vous aidera à réaliser encore plus de choses, plus facilement.

 

Olivier