bonbonsLa vérité sort de la bouche des enfants, dit un vieux dicton, mais elle ressort aussi de leurs gestes.

Voici une expérience qui met en évidence un mécanisme psychologique intéressant et universel, que ce soit chez des enfants où des adultes (l’expérience date de 1975).

Les enfants et les bonbons font toujours bon… ménage

A la fin d’une leçon sur la propreté et l’ordre, les auteurs de l’expérience partagèrent  les élèves d’une classe en trois groupes :

1. Pour le premier groupe : on rappela  aux enfants qu’il fallait se montrer propre et ordonné en toute circonstance et on leur demanda d’obéir désormais à cette règle

2. Pour le deuxième groupe : on se contenta simplement de leur rappeler qu’ils étaient des enfants ordonnés est propres (c’est ce que les spécialistes appellent une « explication interne« )

3. Pour le troisième groupe (groupe de contrôle) : on ne dit plus rien aux enfants après la fin de la leçon.

Les auteurs distribuèrent ensuite des bonbons à tous les enfants et observèrent leur comportement.

L’objectif était de savoir quels enfants se conformaient effectivement à l’ordre de propreté et lesquels jetaient négligemment les papiers de leurs bonbons par terre.

Les résultats ne tardèrent pas à se faire connaître : les enfants du deuxième groupe furent les plus enclins à être propres et disciplinés, alors que les autres jetèrent en grande partie leurs papiers par terre.

Cette expérience montre que la « raison interne » (ou l’explication interne) est la plus efficace pour persuader quelqu’un d’accomplir une action.

Voici donc un principe qui peut vous être utile quand vous essayez de persuader quelqu’un (enfant ou adulte d’ailleurs) : essayez en priorité de suggérer une explication interne plutôt que de présenter des arguments « externes ».

Vous aurez plus de chances d’exercer une influence sur cette personne et de la persuader de votre idée ou projet.

Olivier