comment stopper une rumeurVous avez pu lire dans mon précédent article quelles sont les premières mesures à prendre au cas où quelqu’un essaie de répandre des rumeurs malveillantes à votre sujet.

Mais je ne vous ai pas tout dit.

Vous apprendrez dans ce qui suit les 2 autres méthodes très efficaces pour stopper une rumeur et garder votre popularité.

Les voici :

4. Mettez de l’huile sur le feu
et la rumeur brûlera par elle-même

Les gens adorent les rumeurs qui vous font paraître sournois, immoral ou dépourvu d’éthique. Cela les met eux-mêmes dans une lumière favorables car ils s’imaginent être meilleurs que vous.

Mais il y a des limites. Quand la rumeur enfle de manière exagérée et devient trop fantaisiste, elle perd sa crédibilité. Même les plus grands amateurs de ragots commencent à se méfier et la rejettent.

Alors si vous n’avez pas d’autre moyen de contrôler une rumeur, rendez-la aussi incroyable que vous le pouvez. Exagérez-la. Rendez-la ridicule en rajoutant des détails incroyables. Le supplément de « gras » que vous y ajoutez exposera la stupidité de cette rumeur.

Par exemple, si la rumeur prétend que vous avez une liaison avec la secrétaire du patron, rajoutez-en. Élargissez la rumeur en disant que vous n’avez pas seulement eu une relation avec la secrétaire, mais qu’en plus, la directrice marketing était présente lors de vos ébats. Et parfois même, le patron se joignait à vous. Plus c’est gros, moins c’est crédible.

En rendant cette rumeur totalement incroyable et absurde, vous ferez taire le mensonge. Il s’éteindra comme un feu de pailles.

 5. Annoncez des nouvelles plus importantes

Les rumeurs se développent aussi parce que certaines personnes s’ennuient. Alors au lieu de laisser la rumeur se développer, occupez l’esprit des gens avec quelque chose d’important, d’urgent même.

Remplacez les mensonges par des faits véridiques préoccupants pour tout le monde, qui occupent toutes les conversations.

Si vous avez une information vraiment intéressante, comme un changement dans la politique des vacances ou une fête prévue pour le personnel, mettez tout de suite cette rumeur dans le moulin des rumeurs et propagez-la.

Cela va générer tellement d’agitation que la rumeur vous concernant va disparaître par manque d’intérêt.

La scène politique est une bonne illustration de cette technique. Les exemples sont nombreux.

Le scandale politique n’est autre qu’un type de rumeur qui se propage rapidement. La seule différence c’est qu’elle le fait à l’échelle nationale. Certains politiciens savent comment gérer les rumeurs. D’autres ne prennent pas les bonnes mesures à temps et leur image est ternie.

Mais les plus aguerris savent comment « tuer » une rumeur avant qu’elle n’aille trop loin. Ils savent que s’ils ne l’alimentent pas, elle meurt à petit feu, surtout s’ils offrent à l’opinion publique quelque chose de plus préoccupant, de plus « croustillant ». On appelle aussi cela le « détournement de l’attention » ou la « diversion ».

Attention :

N’appliquez cette technique que si la rumeur est totalement mensongère. S’il y a une vérité dans la rumeur, avouez vos torts ouvertement. Présentez des excuses le cas échéant. Si vous le faites assez tôt, cela arrête généralement les dégâts en chemin.

N’essayez pas de « camoufler » une rumeur basée sur un fait véridique, car elle reviendra tôt ou tard. Et la prochaine fois, elle aura peut-être des conséquences encore plus graves.

Bien amicalement,

Olivier