Comment convaincre un egocentrique

De tous les types de personnalités, le type « égocentrique » est probablement le plus difficile à persuader.

Mais nous n’avons pas le choix : nous ne pouvons pas ignorer cette catégorie de personnes centrées sur elles-mêmes, qui considèrent que le monde entier tourne autour d’elles. En effet, elles représentent hélas une proportion assez importante de la population. Savoir convaincre un égocentrique s’avère donc souvent très utile.

Voyons un peu de quoi il s’agit…

Tout d’abord, une personne égocentrique crée son propre univers et elle y vit. A plein temps.

Tout ce qui se trouve à l’extérieur de cet univers est réprouvé et souvent ignoré. Les égocentriques se comportent comme s’ils étaient aveugles face aux réalités de la vie, et ce pour diverses raisons, comme une expérience traumatisante dans le passée, ou simplement l’incapacité de faire face à des épreuves.

Mais attention, nous ne sommes pas là pour porter un jugement sur qui que ce soit.

Je vous conseille d’ailleurs de toujours éviter de juger les personnes que vous rencontrez (et surtout celles que vous souhaitez persuader ! ), qu’elles soient égocentriques, mesquines, jalouses ou qu’elles aient d’autres caractéristiques que vous désapprouvez. Elles ne changeront pas pour autant, et votre jugement ne vous apportera rien.

Alors gardez-vous bien de les juger et contentez-vous de savoir comment tourner les choses à votre avantage.

Si vous voulez recevoir mes articles exclusifs (qui ne sont pas publiés ici)
vous pouvez le faire en vous inscrivant ici :

Comment comprendre les égocentriques

L’égocentrisme n’est pas une caractéristique qui apparaît subitement, sans crier gare.

Plusieurs événements contribuent à son développement progressif, des événements qui poussent finalement une personne à se replier sur elle-même et s’enfermer dans son propre monde.

Son entourage peut ne pas remarquer la transformation graduelle, jusqu’à ce que les « symptômes » commencent à se manifester.

En créant leurs propres univers, les égocentriques peuvent s’y évader et y vivre paisiblement. Dans leur « bulle », ils sont le centre de l’univers. Ils sont supérieurs à tout le monde.

Bien sûr, ce genre de comportement ne passe pas longtemps inaperçu en société. Les égocentriques peuvent blesser  leurs proches (souvent inconsciemment) mais peuvent aussi blesser délibérément d’autres personnes qu’ils considèrent comme une menace.

Mais vous devez comprendre que pour eux, le monde imaginaire qu’ils ont « créé » et où ils règnent en « maîtres », est un refuge. Ils s’y retirent pour ne pas être confrontés à la dureté de notre monde et aux blessures que la vraie vie leur inflige.

La clé pour convaincre un égocentrique

Cette clé s’appelle « communication ». Pour la plupart des gens, communiquer avec une personne égocentrique revient à parler à un mur.

Les égocentriques n’écoutent pas les avis des autres, cela ne les intéresse pas vraiment. Ils ne prêtent aucune attention aux conseils, à moins que ceux-ci ne correspondent exactement à leurs propres convictions. En revanche, ils s’entendent à merveille avec ceux qui accepteraient de se soumettre à leur « complexe de supériorité ».

Parce qu’ils sont si attachés au petit « monde » qu’ils ont créé, il est extrêmement difficile de les faire accepter les faits « déplaisants » de la vie réelle.

Négocier avec une personne égocentrique peut être difficile, mais néanmoins possible.

La meilleure approche consiste à être à son écoute. Cela vous permet à la fois de gagner une meilleure compréhension de leur monde et de gagner leur confiance.

Oui, seulement voilà, une personne égocentrique ne vous inspire aucune sympathie et vous n’avez donc aucune envie de l’écouter… (sans parler de l’énergie que ça vous coûte).

Eh bien, faites un effort quand-même.

L’auteur Lionel Bellenger disait à ce sujet : « Votre interlocuteur donne la clé avec laquelle il peut se laisser convaincre ». C’est tout à fait ça. Mais pour avoir cette clé, il faut écouter.

Convaincre un égocentrique n’est pas une mince affaire, mais voici une astuce :

Repérez chez cette personne un trait de caractère qui pourrait vous plaire (peut-être sa créativité, ou son sens de l’esthétique, etc. ). Cherchez bien et concentrez-vous uniquement sur ce trait de caractère positif, pour pouvoir laisser de coté son égocentrisme.

Rappelez-vous aussi que l’égocentrisme est une manière de se protéger du monde extérieur, cela vous permettra de ressentir de la compassion, et non pas du mépris. Ne méprisez pas une personne égocentrique, mais ne vous laissez pas non plus impressionner par ses airs de supériorité.

Essayez simplement de l’écouter afin de tisser un lien avec elle et de pouvoir gagner sa confiance : c’est la clé de la réussite  pour vous.

Vous l’aurez sûrement remarqué : un égocentrique préfère s’entourer de gens qui ne le contredisent jamais, qui « font son jeu ». Alors prêtez-vous aussi à ce jeu, dans les limites du raisonnable. Ne faites pas semblant d’être « à ses pieds » (même les égocentriques savent reconnaître les hypocrites), mais accordez-lui un peu de l’importance qu’il veut avoir. Cela vous rapprochera de lui et vous aurez une meilleure chance de le persuader.

Vous serez peut-être tenté de vouloir « le ramener à la réalité » (une bonne fois pour toutes ! ). Ce n’est pas une bonne idée.

Le bousculer ne vous aidera en rien.  Avec beaucoup de patience et de confiance de sa part, vous pourrez petit à petit lui faire comprendre un point de vue différent. Mais c’est un travail de longue haleine. Cela vous demandera quelques efforts.

Pour convaincre un égocentrique, n’essayez surtout pas de griller les étapes. Armez-vous de beaucoup de patience, et ne cédez surtout pas à la tentation de « dire enfin à cet(te) égoïste ses quatre vérités »

Cela vous éloignerait définitivement et même les meilleures techniques de persuasion du monde ne pourront plus vous aider à percer sa carapace.