methode-contre-la-timidite

 

La timidité est un ennemi redoutable de votre pouvoir de persuasion.

Mais attention, il ne faut pas tirer des conclusions hâtives. Dans l’absolu, il n’y a rien de mauvais à être timide ou introverti. Beaucoup de timides réussissent à devenir persuasifs lorsqu’ils en ont vraiment besoin.

Comment ?

Eh bien, la clé c’est de pouvoir changer quand la situation l’exige. C’est une capacité importante.

Il ne s’agit pas d’essayer de modifier votre nature profonde, cela est impossible. Mais si votre timidité vous empêche systématiquement de maîtriser les situations nouvelles ou d’interagir avec d’autres personnes afin de les persuader de voir les choses à votre façon, vous êtes confronté à un véritable problème.

Heureusement, les méthodes et les programmes pour lutter contre la timidité sont nombreux de nos jours. Si vous demandez l’aide d’un professionnel ou d’un coach personnel, il vous proposera un programme adapté qui agira petit à petit sur les causes profondes de votre timidité. Mais là, on parle d’un travail à long terme.

Cela peut vous permettrait de diminuer progressivement votre timidité.

Mais parfois, vous avez besoin d’une solution rapide.

C’est ce que je vous apprendrai ici.

Une solution efficace, avec des résultats en 3 jours ou moins

Beaucoup de thérapies qui visent à vous faire surmonter une phobie s’appuient sur l’affrontement direct avec l’élément que vous craignez. Ainsi, par exemple, pour surmonter le vertige, le patient monte sur des hauteurs et y reste pendant un certain temps.

C’est également le principe sur lequel s’appuie la méthode inhabituelle dont je veux vous parler dans ce qui suit.

Cette méthode utilise des « sujets test »  que vous avez constamment à votre disposition. Il s’agit des personnes inconnues. Autant dire que c’est une ressource inépuisable.

La première raison pour laquelle vous travaillerez avec des inconnus, c’est parce qu’ils sont faciles à trouver.

La deuxième raison, c’est que si vous vivez un moment embarrassant, vous le surmonterez plus facilement en sachant que vous ne reverrez probablement jamais cette personne.

Cela vous débarrasse déjà de l’une des plus grandes craintes que nous avons tous : notre image.

« Qu’est-ce qu’il va penser de moi ? »
« Et s’il en parlait à nos amis ? »
« J’ai été ridicule… Comment rattraper ça ? »… etc.

A partir du moment où vous avez à faire à des inconnus, ce problème n’existe plus.

Ce programme visant à surmonter la timidité est étonnamment simple. Tout ce que vous avez à faire c’est de sortir et vous faire un point d’honneur à parler à des inconnus le plus souvent possible.

En fait, cette méthode consiste à…

Essayer de parler à au moins une personne inconnue chaque jour

Pas besoin d’une conversation profonde ou philosophique. Il peut très bien s’agir de quelques mots échangés dans l’ascenseur, à commencer par un simple bonjour.

Le seul fait d’initier un premier contact avec quelqu’un que vous ne connaissez pas, vous aide à faire tomber une importante barrière psychologique. C’est la première bataille gagnée contre votre ennemi déclarée, la timidité.

Vous découvrirez également que la plupart de ces conversations sont sans danger et faciles et que, dans l’ensemble, les gens se montrent agréables dans ce genre de situations.

Parce que vous avez affaire à des inconnus, considérez chaque rencontre comme une simple expérience et non comme une tentative de construire une amitié à long terme. Ne vous mettez aucune pression, il s’agit juste d’un exercice qui ne dure pas plus de quelques minutes.

Mais ces quelques minutes, mettez-les à profit.

Regardez bien en face la personne avec qui vous discutez, essayez de vous détendre et de contrôler la tension que vous ressentez. Souriez.

Dites-vous : « Tiens, je suis en train de parler à un inconnu et je suis parfaitement à l’aise. Je prends même du plaisir à le faire. »

Continuez ce programme jour après jour, lentement, en augmentant progressivement le nombre de contacts initiés.

Faites appel à certaines astuces qui peuvent vous aider. Par exemple, si vous avez un chien, n’allez pas le promener sur des petits chemins de campagne où vous ne rencontrez personne et où « vous êtes tranquille ».

Allez avec votre chien dans des endroits très fréquentés comme les parcs. Souvent, les jeunes enfants sont attirés par les animaux et ils s’intéresseront à votre chien. Vous pourrez leur parler, et souvent, les parents se joindront à la conversation.

Chacun de ces courts exercices permet de prouver à votre subconscient que les raisons « de fond » de la timidité ne sont pas valables.

Entrainez-vous tous les jours. Vous aurez des rencontres de plus en plus agréables, et vous serez de plus en plus satisfait(e).

Olivier

 

P.S. Si votre timidité est du genre coriace et qu’elle vous gâche littéralement la vie, je vous conseille une méthode plus radicale  : la méthode du Dr. Y. Tashi (vous y trouverez une vidéo explicative, n’oubliez pas de mettre le son…)

 

 

 

Vous aimerez aussi :