persuasion hypnotique

Pour être persuasifs, nous nous concentrons souvent sur ce que nous disons. C’est une erreur de miser à 100% là-dessus. Le secret qui fera la différence se cache dans… votre langage corporel.

Utilisez consciemment la puissance du langage corporel, et vous aurez une arme incroyable pour envoûter un interlocuteur ou un auditoire. Vous pourrez exercer une persuasion « hypnotique ».

Que signifie cela ? C’est lorsque votre pouvoir de persuasion « envoûte » votre interlocuteur (ou votre public), par l’utilisation efficace de votre voix, de vos paroles et de votre langage corporel.

Vous saurez que vous avez réussi à « hypnotiser » votre auditoire au moment où vous verrez l’expression sur leurs visages changer. Quand tous les yeux sont sur vous, qu’ils suivent tous vos déplacements… qu’ils ne veulent pas en perdre une miette.

Quand l’attention d’un interlocuteur est fixée sur vous de cette manière, il est très réceptif, très sensible à la suggestion – autant que le serait une personne hypnotisée.

C’est là que vous pourrez introduire l’idée des changements que vous voulez apporter, des actions que vous voulez qu’ils entreprennent.

La persuasion hypnotique demande un minimum de préparation :

Tout d’abord, si vous ne pouvez pas vous passer de vos notes, essayez d’en avoir très peu, le strict minimum. La lecture d’un discours à partir de notes peut être catastrophique et coupe l’interaction avec votre auditoire.

Il est préférable de mémoriser votre discours et de vous entraîner à le prononcer par coeur, devant vos amis ou même devant le miroir.

A la place des notes, préparez éventuellement un petit plan avec des mots clés de votre discours. Vous pourrez y jeter un coup d’œil de temps en temps.

Ensuite, concentrez-vous sur votre langage corporel :


Le contact visuel

Ne lâchez pas votre publique des yeux. Le simple fait de regarder votre public peut capter son attention – mieux que toute autre méthode.

Lorsque vous cherchez à capter leur regard tout en parlant, ils savent que vous vous adressez à chacun d’entre eux. Allez d’un visage à un autre en maintenant un contact visuel de manière individuelle avec chaque personne – pendant moins d’une seconde. Ne les fixez pas. Gardez vos yeux en mouvement.

Vos déplacements

Déplacez-vous autant que possible. Pensez aux artistes des one-man-shows. Restent-ils longtemps sans bouger ? Non, ils se déplacent constamment. Suivez leur exemple.

Si vous le pouvez, descendez même dans les allées où se trouve votre public. Vous verrez que leur regard suit tous vos déplacements. C’est une excellente façon d’empêcher votre public de s’ennuyer et d’exercer en même temps une persuasion hypnotique.

Votre gestuelle

N’hésitez pas à parler avec vos mains. Lorsque vous utilisez un exemple visuel, illustrez-le avec les mouvements de vos mains devant votre visage. Pointez, utilisez vos doigts. Vous pouvez même taper sur le podium au moment où vous marquez un point important dans votre argumentation.

Faites participer vos mains, cela donnera du dynamisme à votre discours. Cela augmente  l’implication du public parce qu’il a le sentiment que vous leur consacrez 100% de votre énergie. C’est aussi cela, la persuasion hypnotique.

Votre voix

La voix est un outil clé pour hypnotiser un public. Écoutez-vous parler en public. Si vous êtes trop monotone, ce n’est vraiment pas bon.

Essayez d’utiliser un registre inférieur à votre niveau de voix habituel. Les voix altos ou basses sont plus hypnotisantes que les voix aigues.

Une fois que vous avez trouvé le bon registre, pensez à la variation : augmentez et diminuez votre ton et votre volume afin que votre voix commence à ressembler à une sérénade, presque comme dans une chanson. N’ayez pas peur de casser le rythme avec des pauses et d’alterner avec des passages dynamiques, rapides, pour renforcer les points importants de votre discours.

Beaucoup de grands orateurs ont utilisé leur pouvoir de persuasion lors d’un discours. Ils figurent parmi les plus grandes personnalités publiques au monde. Ainsi, les grands orateurs comme Martin Luther King, JF Kennedy… N’hésitez pas à vous pencher sur leurs discours et les étudier attentivement, vous verrez comment ils tirent partie de leur gestuelle et de la rythmique de leur voix.

Bien sûr, votre objectif n’est pas d’atteindre le niveau de performance de ces « génies » du discours en public. Mais vous pouvez facilement doubler l’impact de votre prise de parole en public et devenir ainsi plus influent.

 

Olivier

Vous aimerez aussi :