principe gagnant-gagnant en famille 

Vous connaissez déjà le « Win Win » dans le monde professionnel. Mais qu’en est-il de ce principe gagnant-gagnant en famille ? Car là aussi, votre capacité à persuader est souvent largement sollicitée…

Nous l’avons vu précédemment, le principe gagnant-gagnant repose sur plusieurs étapes :

écouter votre interlocuteur et comprendre son point de vue,

– chercher les meilleures solutions qui puissent convenir aux deux parties impliquées,

– enfin, élargir votre négociation à d’autres possibilités.

Mais dans un cadre familial, vous devrez tenir compte de certaines spécificités.

En famille, vous n’êtes pas un négociateur sans scrupules… Vous êtes le père, ou la mère de vos enfants, l’époux ou l’épouse. Et cela fait toute la différence.

Ménagez les émotions

Quelle que soit la chose que vous souhaitez obtenir de votre partenaire, de vos enfants etc. n’oubliez jamais les implications émotionnelles de votre demande.

Vous connaissez chaque membre de cette famille, et donc leur sensibilité et leurs points faibles. N’essayez pas de les exploiter, essayez au contraire de les ménager, sinon ils vous en voudront, tôt ou tard. La condition première pour appliquer le gagnant-gagnant en famille, c’est de ménager davantage les sensibilités.

Par exemple, lorsque vous demandez à votre femme de vous accompagner à un dîner avec des collègues qu’elle n’aime pas du tout, ne le lui demandez pas « froidement », comme un simple service. Ne vous contentez pas non plus de lui proposer quelque chose en retour.

Faites-lui surtout comprendre que vous avez conscience de l’effort qu’elle doit faire. Elle n’a aucune affinité avec ces personnes-là, et vous lui demandez de sacrifier toute sa soirée et de la passer en leur compagnie !

Ce n’est pas facile, vous le savez. Et vous appréciez d’autant plus le compromis qu’elle est sur le point de faire pour vous faire plaisir.

C’est très important que vous souligniez cela, car si vous ignorez ses émotions et ses sentiments, elle s’en souviendra la prochaine fois que vous lui demandez un service et elle n’aura plus du toute envie de vous l’accorder.

Créez une situation « Win-Win-Win… »

Lorsque vous essayez de persuader un membre de votre famille, les conséquences se répercutent souvent aussi sur les autres.

Ainsi, il s’agit souvent non pas de créer une situation « gagnant-gagnant », mais selon la taille de votre famille, une situation « gagnant-gagnant-gagnant », ou « gagnant-gagnant-gagnant-gagnant », etc.

Même si vous négociez uniquement avec votre époux, par exemple, selon les situations, vos enfants se sentiront impliqués aussi.

Par exemple :

C’est entre vous et votre mari (ou votre femme) de décider où vous partirez en vacances, car le budget est un argument important (c’est une question d’adultes).

Néanmoins, vous devrez faire en sorte que vos enfants se sentent aussi gagnants dans la décision prise. Naturellement, vous leur demandez leur avis et vous les laissez exprimer leurs préférences.

Mais au-delà de ça, il s’agit également de donner à chacun le sentiment que ses propres intérêts personnels ont été pris en compte.

Si votre fils aime la pêche par exemple, faites-lui comprendre que la destination que vous avez choisie avec votre mari bénéficie de beaucoup de points d’eau.

Programmez avec lui deux ou trois sorties pêche et décrivez les endroits d’une manière positive.

Si votre fille ne peut jamais se séparer de son vélo, rassurez-la, les chemins de randonnée que vous avez découvert semblent parfaits pour le vélo.

En famille, le principe « win-win » ne vous assure pas seulement la réussite des négociations, mais également un moyen de préserver l’harmonie et la bonne ambiance.

C’est précieux…

Olivier

Enregistrer

Vous aimerez aussi :