rester crediblePetite question :

Si vous deviez choisir entre être compétent et paraître compétent (et passer pour quelqu’un de crédible) lors d’une rencontre importante… Qu’est-ce qui serait plus important pour vous ?

La plupart des gens répondent : « Je veux être vraiment compétent ! » (Moi, le premier…)

Mais la bonne réponse va dans l’autre sens.

Attention, on parle ici de l’impression que vous faites à court terme : par exemple, lors d’un entretien d’embauche, ou d’un rendez-vous avec un banquier.

De toute évidence, il vaut toujours mieux être compétent sur le sujet de votre discussion. Mais parfois, vous n’avez pas le temps d’étudier ou de préparer votre entretien. Et il y a des situations où vous avez tout intérêt à dissimuler un manque de compétence…

Voici 5 conseils que vous pouvez utiliser pour faire semblant que vous maîtrisez le sujet, afin de pouvoir impressionner et même influencer les gens dans n’importe quelle situation :

1. Tenez-vous droit et regardez les gens dans les yeux

Votre aspect physique joue un rôle majeur dans votre crédibilité. Vous pouvez l’observer chez la plupart des personnes persuasives et influentes.

Si vous vous tenez bien droit et que vous saluez vos interlocuteurs avec un sourire confiant et détendu, la moitié de la bataille pour convaincre est déjà gagnée. Ensuite, si vous regardez la personne dans les yeux lorsque vous lui parlez, cela communique votre assurance et votre compétence. Grâce à cette impression d’autorité, vous pourrez tirer toutes les ficelles de cette conversation.

2. Utilisez un langage direct et soigné

Voici un signe que quelqu’un sait de quoi il parle : il ne tourne pas autour du pot. Si vous vous apprêtez à prendre la parole devant un groupe, préparez les grandes lignes de votre intervention, sans vous embarrasser des détails inutiles. Vous serez plus convaincant.

Si vous avez besoin d’éléments supplémentaires pour remplir le temps qui vous a été accordé, illustrez vos propos avec des témoignages personnels, avec des exemples pertinents ou avec de l’humour. évitez de remplir votre présentation avec des phrases vides de contenu qui n’apportent rien et qui font ressortir seulement votre manque d’assurance.

3. Utilisez l’actualité

Tenez-vous informé(e) de l’actualité. Les nouvelles quotidiennes peuvent vous donner des dizaines d’idées pour illustrer vos idées. Plus vous avez d’idées, plus avez de plans B et d’éléments supplémentaires pour votre prise de parole. Utilisez par exemple « google actualités ». C’est un moteur de recherche efficace pour trouver des informations d’actualité dans votre domaine. Ne vous en privez pas.

Cela fera diminuer la nervosité que vous pourriez ressentir au moment de prononcer votre discours.

4. Pour rester crédible, parlez lentement

Un des signes les plus évidents qu’une personne perd le fil de sa présentation c’est quand elle se met à bégayer ou à s’attarder inutilement sur certaines phrases. Un orateur habile en revanche parle lentement et tranquillement.

Exercez-vous à mener des conversations sans jamais utiliser des expressions de « remplissage » comme « hum » ou « vous savez ». Si vous pouvez, testez vos présentations avant. Demandez à vos amis de vous aider à éliminer les phrases inutiles.

Il y a un moyen simple de vous assurer que votre présentation n’est pas ponctuée de phrases de remplissage : c’est de ralentir.

Les orateurs novices galopent sur les phrases comme s’ils étaient pressés de finir leur présentation. N’ayez pas peur des silences ou des pauses au cours de votre discours. En donnant délibérément un rythme lent à votre présentation, vous exprimez de la confiance et votre public ne s’apercevra pas si vous êtes nerveux ou non.

5. Utilisez des arguments forts

Même si vous n’êtes pas un expert dans le domaine dont vous parlez, vous avez sans doute assez de connaissances pour en comprendre les bases. Lors de la préparation de votre présentation, recueillez les faits les plus pertinents et les plus forts.

Cela peut se faire très rapidement et simplement. Vous n’avez pas besoin de lire toutes les revues académiques. Il vous suffit de numériser quelques livres que vous avez sur le sujet et d’utiliser internet pour recueillir des informations concises et importantes sur le sujet.

En utilisant ces conseils simples, vous pouvez donner l’image de quelqu’un qui est bien informé sur le sujet. Même si en réalité vos connaissances sont limitées. Faites l’expérience une fois, ensuite cela vous semblera presque un jeu d’enfants.

Olivier

 

 

 

Vous aimerez aussi :