secrets des orateurs

Les sondages ont révélé dernièrement que parmi les 10 choses que les gens craignent le plus, le fait de parler en public revient constamment en première position… Avant même la peur de mourir ! Incroyable, non ?

Les gens ont plus peur de parler en public que de mourir. C’est fou.

Donc si vous avez le trac avant de prendre la parole en public, ce n’est absolument pas une surprise.

Pourtant, prendre la parole en public est l’un des outils efficaces pour influencer des groupes de gens. On parle de « groupe » quand vous avez devant vous plus de 3 personnes.

Cela peut être lors d’un rendez-vous avec plusieurs clients, par exemple, mais aussi si vous devez tenir un discours lors du mariage de votre meilleur ami, etc.

Les occasions de vous exprimer oralement devant un groupe sont très nombreuses. Certaines sont cruciales pour votre réussite professionnelle et sociale. Surmonter votre peur de prendre la parole en public est sans doute important pour devenir une personne influente et persuasive.

Vous avez sûrement déjà assisté à des prises de parole par des professionnels qui ont l’habitude des discours en public et qui ont une parfaite maîtrise de cet art difficile.

Ils ont la parfaite maîtrise, d’accord. Mais si vous vous imaginez qu’ils n’ont plus le trac avant de commencer à parler, détrompez-vous.

En réalité, même les professionnels du spectacle et les plus grands orateurs ressentent une certaine angoisse avant le début d’une prise de parole.

Comment arrivent-ils alors à être les meilleurs dans ce domaine ?

Ils réussissent entre autres grâce à certaines astuces peu connues du grand public :

1. Faites comme si vous vous adressiez à une seule personne

Voici la – souvent étonnante – vérité : que vous parliez à un groupe de 100 ou de 1000 personnes, vous devez parler comme si vous vous adressiez à une seule personne.

Vous l’avez constaté vous-même en écoutant d’autres personnes parler : c’est toujours plus agréable d’écouter un orateur si vous ressentez que vous êtes la personne à qui il s’adresse. Un bon orateur vous donne toujours l’impression qu’il s’adresse à vous, personnellement.

Bien sûr, la meilleure technique consiste à promener votre regard constamment et de vous arrêter un bref instant sur chaque visage. Mais ceci n’est pas toujours facile à faire quand vous êtes très angoissé ou préoccupé par des détails « techniques » dans votre discours.

Sinon, un grand truc que les professionnels utilisent pour éviter d’être perturbés par la masse des visages, consiste à choisir une personne dans la foule et de s’adresser à elle. Vous pouvez le faire déjà au moment où vous attendez de commencer votre présentation et que vous regardez avec angoisse votre public.

Choisissez quelqu’un qui est placé à environ 5 ou 6 rangées de sièges, vers le milieu de la salle et parlez à cette personne. Ainsi, votre regard sera fixé vers le milieu de la foule. Ils ne sauront pas que vous n’êtes pas vraiment en train de parler à tout le monde mais que vous vous adressez uniquement à une personne de votre choix.

2. Utilisez votre imagination

Des raisons complexes font que nous sommes tous nerveux face à un grand groupe. Mais vous pouvez « tromper » la peur d’affronter cette mer de visages en réduisant leur nombre et en les regardant avec un peu d’humour. Vous ferez disparaître la peur plus facilement.

Il y a plusieurs façons de « réduire » l’importance de la foule qui vous regarde, grâce à votre imagination. Par exemple, imaginer la foule nue. L’objectif est d’avoir un effet amusant. Si vous vous amusez, votre esprit sera détendu au lieu d’être stimulé négativement.

Si vous voyez dans cette foule uniquement un rassemblement de gens ordinaires comme vous, ils deviennent moins effrayants. Il vous sera donc plus facile de leur parler.

Laissez donc libre cours à votre imagination. C’est un des secrets de orateurs aguerris.

3.  Préparez-vous

Le meilleur moyen pour vaincre votre trac est une bonne préparation.

Si vous connaissez votre discours sur le bout des doigts, et que vous êtes sûr de vous, vous serez bien plus détendu. Rien de pire que d’arriver face au public avec la peur du blanc. Si vous avez beaucoup d’informations à présenter au public, préparez-les bien à l’avance et prenez du plaisir à partager ce que vous savez avec le public.

L’idée c’est d’avoir votre plan bien en tête et de le visualiser plusieurs fois avant d’affronter le public.

Par exemple : dans votre salon, vous fermez les yeux et vous imaginez le déroulement de votre discours. Vous visualisez les regards émerveillés des personnes dans l’auditoire. Vous entendez leurs acclamations. Le simple fait de vous préparer et d’avoir déjà visualisé le discours, vous donnera la confiance nécessaire pour monter sur la scène.

Commencez à travailler sur votre présentation des semaines à l’avance. Affinez-la et pratiquez-la jusqu’à ce qu’elle soit irrésistible, intéressante et amusante non seulement à entendre mais aussi – pour vous – à transmettre.

C’est un truc qui sauve la plupart des orateurs professionnels. Ils s’assurent simplement de connaître parfaitement leur discours, d’un bout à l’autre. Ainsi, ils savent qu’ils ne peuvent pas cafouiller, ni se tromper dans le contenu qu’ils ont à présenter.

La pression diminue, et ils se concentrent sur le plaisir de prendre la parole et sur le lien qu’ils tissent avec leur public.

Olivier Leroy

Vous aimerez aussi :