De quoi avez-vous vraiment besoin pour vous assurer le succès dans la vie ? De la chance ? Une famille riche ? Une intelligence hors du commun ?

Des centaines d’auteurs ont écrit des livres sur le sujet. Nous sommes aujourd’hui inondés de « recettes ».

Je vais peut-être vous surprendre, mais en réalité, la réussite tient en 3 points simples. Mais pour qu’ils fonctionnent, vous devez les respecter scrupuleusement.

Colin Powell l’avait parfaitement compris, car il disait souvent quand on l’interrogeait sur son succès :

« Il n’y a pas vraiment de secrets du succès. Le succès est le résultat de la préparation, du travail acharné et de la capacité à apprendre de vos échecs. »

Regardons donc ces 3 points de plus près :

1. La préparation

N’attendez pas de devenir le plus compétent (la plus compétente) dans votre domaine pour pouvoir prétendre à la réussite. Ne visez pas la perfection. Vous ne l’atteindrez peut-être jamais. Et ce n’est pas grave du tout.

Vous pouvez exceller dans ce que vous faites et avoir quand même encore des choses à apprendre. Cela ne vous empêchera pas de récolter toute la gloire et la reconnaissance que vous méritez !

Pour réussir, vous devez simplement prendre chaque défi au sérieux et faire de votre mieux dans chaque situation. Comment ? En la préparant au maximum.

La préparation est la clé qui vous ouvre toutes les portes. Une fois que vous vous êtes fixé votre objectif, préparez-le scrupuleusement. Qu’il s’agisse d’un entretien d’embauche, d’une négociation importante, d’un examen ou de tout autre défi, penchez-vous soigneusement sur sa préparation. C’est la première condition pour avoir du succès.

2. Le travail acharné

Pour réussir, il n’y a pas de secret : vous devez travailler avec persévérance. Je vous l’accorde, ce conseil n’est peut-être pas très original. Mais il est 100% vrai et parfois nous avons tendance à l’oublier.

Le travail constant et sérieux est une recette bien meilleure que tous les « raccourcis vers le succès » conseillés par je ne sais quel gourou de la réussite.

Appliquez-vous dans votre travail, mettez-y toute votre énergie et toute votre intelligence. Ne remettez pas à demain ce que vous pouvez faire aujourd’hui. Et vous savez quoi ? C’est déjà plus que ce que la plupart des gens font ! Vous vous démarquerez rien qu’en appliquant scrupuleusement ce principe.

3. Apprendre de ses erreurs

Les échecs sont utiles. Mais le fait est que la plupart des gens se laissent décourager par les petits et grands échecs au lieu d’y voir  des leçons précieuses. C’est une question de choix mental. Vous pouvez choisir de continuer à détester vos échecs ou alors de commencer à les considérer comme des « exercices » utiles et riches en enseignements.

Habituez-vous à voir dans chaque erreur commise une opportunité de faire mieux à l’avenir. Tirez-en des leçons, remettez-vous debout et poursuivez votre chemin !

Préparation, travail et persévérance malgré les échecs : si vous appliquez ne serait-ce que ces 3 principes simples, vous serez largement en avance par rapport à la majorité des gens et la réussite n’est qu’une question de temps.

 

Bonus : « Le secret des 3 premières secondes »

Vous pouvez ajouter ceci à vos 3 secrets indispensables de la réussite, car le principe des « 3 secondes » est valable universellement et en toute circonstance.

En quoi consiste-t-il ?

Les études ont démontré que face à un interlocuteur, les 3 premières secondes sont cruciales. L’impression que vous produirez pendant les 3 premières secondes sera aussi la plus FORTE, celle que votre interlocuteur retiendra probablement, au delà de tout ce que vous avez à lui dire.

Tout se joue les 3 premières secondes.

C’est un phénomène bien connu des psychologues et vous l’avez peut-être constaté vous même. Vous avez besoin d’à peine quelques secondes pour vous faire une première image d’une personne que vous venez de rencontrer.

Et bien souvent, cette image persiste, malgré ce que cette personne fait ou dit par la suite.

Face à une personne inconnue, votre subconscient est confronté à une question essentielle : « suis-je ou ne suis-je pas en sécurité avec cette personne? « , « m’inspire-t-elle confiance »? Et il a besoin de prendre une décision très rapidement ! Il forme donc une image rapide de l’interlocuteur en question et vous la communique sous forme de « première impression ».

Des chercheurs en sciences médicales de l’Université de Harvard ont même démontré que nous nous forgeons cette impression en … 3 secondes.

C’est vraiment incroyablement court.

Alors, comment faire pour faire comprendre à votre interlocuteur en 3 secondes que vous êtes digne de confiance et sympathique ?

Pour cela, il faut faire attention bien sûr à tous les aspects que vous connaissez déjà : une tenue vestimentaire soignée, un sourire franc, une poignée de main ferme, un regard bienveillant. Mais il y a également une autre astuce :

Prononcez une première phrase… 100% positive.

Oui, le choix de vos premiers mots est crucial.

Si vos mots sont positifs, l’impact émotionnel que vous provoquez chez votre interlocuteur sera lui aussi, positif.

Il faut donc absolument éviter les mots négatifs. Évitez de dire « quel sale temps… » pour ouvrir la conversation, même si le temps est en effet exécrable.

Accueillez toujours votre interlocuteur avec une phrase positive, et si possible avec un puissant impact :

« C’est un vrai plaisir de visiter votre immeuble »,

« Ah, vous êtes là, je vais pouvoir vous faire goûter un délicieux café qui vient du Kenya », etc.

Si les 3 premières secondes sont positives, vous avez une base excellente pour déployer ensuite tout votre pouvoir de persuasion et pour réussir n’importe quel défi.

C’est un principe que vous pouvez utiliser très fréquemment, pour remporter de petites victoires dans la vie de tous les jours :  Formulez toujours vos requêtes de manière positive.

Quelques exemples:

Ne dites pas à votre enfant : « Tu n’as toujours pas rangé ta chambre, tu vas finir par vraiment m’agacer » , dites-lui simplement  « Range ta chambre, s’il te plait ».

Ne dites pas à votre partenaire : « Ne me laisse pas aller seul à cette soirée ennuyeuse ». Dites-lui : « Ca me ferait vraiment très plaisir que tu sois avec moi ».

Si vous voulez qu’un client vous rappelle, ne dites pas « N’hésitez pas à me contacter ». Dites-lui « Appelez-moi la semaine prochaine, j’ai plusieurs détails intéressants à discuter avec vous ».

***

Pour adopter de nouvelles habitudes de réussite, retenez donc ces principes :

1. Toujours bien préparer à l’avance vos défis / épreuves/ situations à surmonter

2. Travailler avec application, en donnant tout ce que vous avez

3. Commencer à voir les échecs comme des leçons utiles et en apprendre toujours quelque chose

4. (bonus) Dire ou faire toujours quelque chose de positif dans les 3 premières secondes

 

 

Vous aimerez aussi :